Jean Tremblay rentre à l’hôtel de ville

André Deschênes
9 mai, 2022
Éric Lavoie

Éditorial "spécial élections" - Richard Banford

Avec une confortable avance, c’est le retraité de la SQ Jean Tremblay qui occupera le poste de conseiller municipal du district 14 de l’arrondissement de La Baie. Mais la véritable surprise se situe à la seconde place où Mme Francyne T. Gobeil a devancé le candidat vedette M. Ghislain Harvey.

Tremblay entre à l’hôtel de ville plein de bonnes intentions, mais devra prendre le temps de s’acclimater.

Les 1753 citoyens ayant exercé leur droit de vote sur une possibilité de 5246 ont rejeté l’expérience pour choisir un nouveau visage sur la scène politique. M. Tremblay entre à l’hôtel de ville plein de bonnes intentions, mais devra prendre le temps de s’acclimater. Il ne reste que trois ans pour remplir son premier mandat et il faudra en compter au moins un pour compléter son apprentissage.

Jeux de coulisses

Même si cette élection n’a soulevé l’intérêt que de 33,4% des électeurs inscrits, elle a donné lieu à des jeux de coulisses d’une ampleur surprenante. Dans le milieu concerné, c’est un secret de polichinelle que les conseillers en place messieurs Martin Harvey et Raynald Simard ne voulaient pas d’un Ghislain Harvey pour les accompagner aux assemblées d’arrondissement.

Le conseiller Raynald Simard aurait donné officieusement son appui à Francyne Gobeil, tandis que le conseiller Martin Harvey aurait appuyé Jean Tremblay. Et leur choix n’a certainement pas déplu à beaucoup d’autres membres du conseil.

On peut les comprendre parce que le bagage de connaissances et d’expérience que possède le candidat défait, Ghislain Harvey, aurait pu remettre en question la gestion de la nouvelle administration. Et personne ne veut d’une belle-mère pour mettre le désordre dans le ménage.

Pari perdu

Certainement que Mme Gobeil est la candidate défaite qui essuie la plus grande déception. Parce que quand elle a apposé sa signature au bas de son bulletin de présentation, elle restait persuadée que son ex-collègue (dans l’administration du maire Jean Tremblay) Ghislain Harvey ne se présenterait pas. Et nul doute que si ce dernier n’était pas monté dans le ring, les chances de Mme Gobeil de conquérir le siège convoité auraient augmenté de beaucoup.

Mais les jeux sont faits et la démocratie s’est manifestée pour le meilleur ou pour le pire. Les candidats méritent tout de même notre admiration pour cette campagne de deux mois à travers un hiver qui s’étirait et auprès d’une clientèle qui s’est laissée tirer l’oreille. N’empêche qu’une fois de plus on constate que la politique municipale n’obtient toujours pas la faveur de la majorité et ça, ça devrait nous inquiéter.

Catégories

Catégories

Partagez votre opinion sur l'actualité, nous sommes à l'écoute de nos auditeurs.

(418) 546-2525

ckaj@ckaj.org

Contactez-nous

3877, boul. Harvey, 2e étage
Jonquière G7X 0A6

Heures d'ouverture

Lundi au jeudi
8h30 à 12h00 et de 13h30 à 15h30

Vendredi
8h30 à 12h00
Copyright © 2022 Tout droits réservés
Pensé et conçu par Webez
♫ Chanson en cours:
envelopemagnifier linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram