Réglements généraux
Cliquez pour télécharger

Jacques Pelletier propose la mise sous tutelle de Saguenay

Jean-François Desbiens Le Réveil / Trium Médias (collaboration: Mathieu Savard 92,5 CKAJ)
17 janvier, 2023
Jacques Pelletier (photo: Jean-François Desbiens, Le Réveil / Trium Médias)

La séance du conseil de ville de Saguenay a donné lieu à une sortie oratoire mardi midi, alors que l’ancien président du Mouvement Chicoutimi, Jacques Pelletier, est revenu à la charge contre la fusion municipale qui a donné naissance à Saguenay. Il a même suggéré aux élus de mettre la ville sous tutelle, tel qu’on peut l’entendre ci-dessous.

Prenant la parole de la période de questions du public, M. Pelletier a répété que la fusion avait été une gaffe monumentale. Un examen de conscience des bases sur lequel repose cette ville est nécessaire selon lui, parce que Saguenay est dans un cul-de-sac à son avis.

« Vous avez hérité d’une ville qui était déjà en perte de vitesse en matière économique et démographique, d’une ville disproportionnée et composée d’un amalgame de villages et municipalités éloignés les uns des autres, d’une ville sans nom qui lui est propre. Ce n’est en réalité qu’une municipalité régionale de comté. »

M. Pelletier a été applaudi par certains citoyens présents, mais la mairesse Julie Dufour n’a pas retenu sa suggestion.

« Je ne suis pas surprise par ces propos. M. Pelletier est actif sur la scène municipale depuis des années. On retourne dans le passé quant à savoir si les fusions municipales auraient dû être faites et si ça aurait dû être fait autrement. Je l’ai dit moi-même l’an passé. Ça n’a pas été fait de la meilleure façon, mais je suis plus tourné vers l’avenir. Ce qui était nos pires défauts il y a quelques années peut devenir nos meilleurs atouts, dans le contexte actuel. »

Certains élus ont mentionné à monsieur Pelletier, que même s’ils ne préconisent pas les mêmes moyens, il est vrai que plusieurs problématiques sont réelles à Saguenay et doivent être réglées. Le conseiller municipal et président de la Commission des Finances, Michel Potvin, lui a même lancé une invitation, qui a été acceptée, à venir le rencontrer pour pouvoir discuter des dossiers de la ville.

Suspension de Caroline Dion

La mairesse Dufour a par ailleurs refusé de répondre à toute question concernant la suspension de la greffière, Caroline Dion, qui était aussi directrice du Service des affaires juridiques de Saguenay.

Malgré l’insistance des médias pour en savoir davantage sur les motifs de cette suspension, Mme Dufour s’est contentée de dire à plusieurs reprises qu’elle n’avait aucun commentaire à formuler.

Julie Dufour a aussi refusé d’en dire davantage sur l’enquête administrative en cours.

Catégories

Catégories

Partagez votre opinion sur l'actualité, nous sommes à l'écoute de nos auditeurs.

(418) 546-2525

ckaj@ckaj.org

Opinion

Contactez-nous

Nous joindre - Footer

3877, boul. Harvey, 2e étage
Jonquière G7X 0A6

Heures d'ouverture

Lundi au jeudi
8h30 à 12h00 et de 13h30 à 15h30

Vendredi
8h30 à 12h00
Copyright © 2024 Tout droits réservés
Politique D'accessibilité
Pensé et conçu par Webez
♫ Chanson en cours:
Radio en Direct
envelopemagnifier linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram