Réglements généraux
Cliquez pour télécharger

Détérioration de la Marina de Chicoutimi : les élus souhaitent trouver une solution

Jean-François Desbiens - collaboration spéciale Le Réveil Trium Médias
16 mai, 2023
Photo: JF Desbiens Le Réveil)

Même s’ils estiment qu’il ne s’agit pas d’une responsabilité de la Ville de Saguenay, les élus de Chicoutimi souhaitent trouver une solution à la détérioration de la marina de Chicoutimi. Réunis ce midi en conseil d’arrondissement, Mireille Jean et Jacques Cleary ont qualifié la situation de déplorable.

Les conseillers, qui se sont tous les deux rendus sur place, se sont défendus d’avoir laissé le bâtiment dépérir en rappelant qu’il appartient à l’Association chasse et pêche. Ils regrettent toutefois la triste image de Chicoutimi que cela offre aux visiteurs et aux passants.

La conseillère du secteur Mireille Jean n’a pas aimé ce qu’elle a vu.

« La marina est une question encore plus importante que le terrain parce que sa désuétude donne une image peu glorieuse de notre ville qui mérite plus. L’état de détérioration est malheureux. Je trouve ça déplorable. Ce n’est pas de notre responsabilité, mais moi, en tant que conseillère du secteur, je trouve important que cet emblème soit à la hauteur de ce qu’on veut représenter. On a donc demandé à rencontrer les gens de l’Association chasse et pêche pour qu’ensemble, on puisse voir ce qu’on peut faire et quel rôle on peut jouer. »

Son collègue Jacques Cleary, qui est aussi président de l’arrondissement, a renchéri.

« C’est un point stratégique de la ville. On va essayer de mettre tout le monde, le Club de yacht et l’Association chasse et pêche, autour de la même table pour regarder ce qui pourrait être fait. On va faire de suggestions, parce que c’est de la responsabilité du secteur privé. On ne peut pas dire qu’on ne fait pas notre travail dans ce dossier. »

Questionné sur le fait qu’un bénévole de 82 ans s’est blessé sérieusement en s’accrochant les pieds sur le terrain gondolé autour de la marina lors de la mise à l’eau des quais, Jacques Cleary a admis que le pourtour du bâtiment appartient à Saguenay.

Ce genre de blessures seraient survenues à plusieurs reprises dans le passé.

« C’est très dommage. On va regarder l’ensemble des problèmes et on va régler ce qui relève de nous. Les quais par contre, c’est du privé et ce n’est pas la ville qui va payer pour ça. Quant au débarcadère, c’est la responsabilité de la ville parce que ça sert à tous les citoyens.

Catégories

Catégories

Partagez votre opinion sur l'actualité, nous sommes à l'écoute de nos auditeurs.

(418) 546-2525

ckaj@ckaj.org

Opinion

Contactez-nous

Nous joindre - Footer

3877, boul. Harvey, 2e étage
Jonquière G7X 0A6

Heures d'ouverture

Lundi au jeudi
8h30 à 12h00 et de 13h30 à 15h30

Vendredi
8h30 à 12h00
Copyright © 2024 Tout droits réservés
Politique D'accessibilité
Pensé et conçu par Webez
♫ Chanson en cours:
Radio en Direct
envelopemagnifier linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram