Les Mercenaires écrasés à domicile

Ce n'était surement pas la journée souhaitée pour les Mercenaires du Saguenay-Lac-Saint-Jean pour leur ouverture à domicile. Après avoir signé un gain de 27-0 la semaine dernière sur le route, les Mercenaires ont été dominé du début à la fin contre les Nomades de la Beauce, qui ont signé un jeu blanc de 47 à 0.

Alors que le match s'est déroulé partiellement sous la pluie, le ciel est tombé sur la tête des Mercenaires qui n'ont jamais été dans le coup.

Maintenant avec un dossier de 1-1, les Mercenaires disputeront leurs deux prochains matchs sur la route, dont le prochain vendredi contre les Rebelles de Québec.

Une victoire des Voyageurs en levée de rideau

C'est ce samedi que s'ouvrait la campagne 2024 pour les Voyageurs de Jonquière dans la Ligue de baseball junior élite du Québec. Avant l'ouverture à domicile le 30 mai prochain, la formation maintenant dirigée par Jérémie Chalifour disputera six rencontres sur la route. À l'occasion du premier duel contre les Alouettes de Charlesbourg, les Voyageurs ont signé un gain convaincant de 7 à 1.

La formation saguenéenne frappera dès leur premier tour au bâton, profitant de trois erreurs de l'adversaire. Avec deux coureurs sur les sentiers, le nouveau venu Hugo Benoit porte la marque à 4-0 avec son premier circuit de la saison.

Au monticule, Chalifour a décidé de confier la balle au premier choix du dernier repêchage, le droitier Jérémie Labonté. À son premier match junior, il laissera une bonne impression ne concédant qu'un seul point, non mérité, lors de la deuxième manche. Il lancera au total quatre manches ou il accordera quatre coups sûrs en plus de réaliser trois retraits sur des prises.

Les Voyageurs ajouteront deux points en quatrième et un autre en sixième pour signer son premier à son premier match de l'année.

Les deux mêmes formations se retrouveront mercredi, toujours du côté du Parc Henri-Casault de Charlesbourg,

Après Saint-Hyacinthe, Québec se joint à la LNAH

Les dirigeants de la Ligue nord-américaine de hockey a confirmé mardi l'ajout d'une huitième formation à son circuit en vue de la prochaine saison.

Après l'arrivé du Bataillon de Saint-Hyacinthe, voilà que Québec va effectuer un retour dans le circuit sénior québécois après une absence de plus de quinze ans.

«Tout comme Saint-Hyacinthe, Il était important pour nous de faire un retour dans le marché de Québec. Le processus a débuté depuis plusieurs semaines et le résultat est doublement satisfaisant», de confirmer le directeur général de la ligue, Jessy Girard.

Pour l'instant, aucune information sur le nom et les personnes derrière cette nouvelle équipe n'a été divulguée, mais le tout devrait se faire dans les prochaines semaines, avant le repêchage d'expansion qui aura lieu au début juin.

Victoire des Mercenaires en ouverture de rideau

Les Mercenaires du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont signer une victoire convaincante de 27-0 face au Phénix de la Mauricie-Centre-du-Québec en ouverture de leur deuxième saison dans la Ligue LFQ9.

En entraînement depuis le mois de février, les joueurs des Mercenaires ont de grandes ambitions après leur élimination l'an dernier en demi-finale. De plus, deux nouvelles formations se sont ajoutées à la ligue pour faire monter le total à six.

Les Mercenaires ouvriront leur saison locale samedi le 18 mai prochain au stade du Cégep de Jonquière contre les Nomades de Beauce.

Place au Bataillon de Saint-Hyacinthe

Les propriétaires de la nouvelle concession de la ligue nord-américaine de hockey, Guillaume Latendresse et Maxim Lapierre, ont profité de leur podcast “La Poche Bleue”, mercredi, pour dévoiler le nom et les couleurs de l’équipe.

Le Bataillon de Saint-Hyacinthe devient donc la septième formation du circuit sénior québécois. Messieurs Latendresse et Lapierre seront les directeurs généraux pour la première saison. Ils seront épaulé par Martin Larivière qui occupait le même poste en plus d’assistant-entraîneur avec Saint-Georges au cours des dernières années.

Le premier entraîneur de l’équipe sera également un gars de la place. L’ancien des Marquis de Jonquière et du Cool FM de Saint-Georges-de-Beauce, Dominic Lapensée, qui venait tout juste de perdre son poste dans la Beauce, a accepté de relever ce nouveau défi dès cet automne.

Fin de la saison ce soir?

La saison 2023-2024 pourrait bien se terminer ce soir dans le circuit lors du cinquième match de la finale entre l’Assurancia de Thetford Mines et les 3L de Rivière-du-Loup. 

En avance 3 à 1, l’Assurancia pourrait soulever la Coupe Evirum pour une deuxième fois en trois saisons advenant une victoire. Si les 3L l’emportent, il y aura un sixième match vendredi à Rivière-du-Loup.

Saison des Marquis: un bilan positif pour Bob Desjardins

Dix jours après l'élimination en six rencontres contre l'Assurancia de Thetford Mines en demi-finale, le grand manitou des Marquis de Jonquière, Bob Desjardins, a présenté mercredi après-midi, son bilan de la dernière saison de l'équipe.

Visiblement déçu du dénouement final, Desjardins a tout de même donné une note positive de cette campagne à plusieurs niveaux, autant sur la glace que hors glace. "Avec l'ajout de nouveaux joueurs dès le début de la saison, on avait déjà une meilleure équipe que l'an dernier et l'objectif de terminer dans les trois premiers pour obtenir l'avantage de la glace a été réussi."

"Malheureusement, des blessures majeures ont ralenti plusieurs de nos bons joueurs. Notre capitaine Alexandre Picard a raté une dizaine de rencontres et ça nous a sûrement privé de quelques points supplémentaires. Mathieu Brisebois a été blessé toute l'année. Marc-André Tourigny voulait jouer en série avec deux doigts et trois côtes cassés," d'ajouter Desjardins qui a tenu à lever son chapeau à ses joueurs.

Il a également félicité le travail des joueurs régionaux comme Simon-Claude Blackburn et Marc-André Therrien, qui se sont levé comme parmi les meilleurs du circuit. D'ailleurs, Blackburn a terminé au sommet des pointeurs de l'équipe en saison et même lors des éliminatoires.

En tant que directeur général, Bob Desjardins est satisfait du groupe de joueurs qu'il a côtoyé au cours de la saison. Évidemment, certains joueurs ne reviendront pas l'automne prochain et c'est le cas de Gabriel Verpaelst qui a annoncé sa retraite. Le défenseur débutera sa carrière comme policier à temps plein et doit délaisser le hockey. Même scénario pour Patrick Bordeleau, qui, à 38 ans, se retire du hockey. "Patrick s'est installé dans la région depuis deux ans. Je l'ai aidé à s'acclimater ici et je ne le laisserai pas tomber." Pour ce qui est de Mikael Tam, il veut se concentrer sur sa carrière d'entraîneur et accroche ses patins de joueurs. Le doute plane sur Pierre-Cédric Labrie sur un possible retour, lui qui prendra les prochaines semaines pour prendre une décision.

Plusieurs changements pour la prochaine saison

Bob Desjardins voit l'avenir de la ligue du bon oeil avec l'arrivée de deux nouvelles formations pour la campagne 2024-2025. Déjà, la concession de Saint-Hyacinthe a été confirmée, avec Guillaume Latendresse et Maxim Lapierre comme propriétaires. Une deuxième équipe, du côté de la Capitale-Nationale, devrait être confirmée dans les prochains jours.

"C'est sûr que le visage de toutes les formations vont changer. On ne connait pas encore la manière dont le repêchage d'expansion sera fait mais c'est clair que chaque équipe va perdre quelques joueurs. Mais pour le bien de la ligue, c'est un compromis qu'on est prêt à faire.

D'autres blessures

Certains joueurs locaux devront rater le début de la prochaine saison en raison de blessures majeures. Christian Ouellet devra subir une opération au genou. Il traînait cette blessure depuis au moins deux ans. Même chose pour Philippe Paradis qui sera opéré à l'épaule. Pour les deux joueurs, on parle de retour seulement en janvier 2025.